Artistes 2021/2022

Hector Burgan

À tout juste quinze ans, Hector Burgan part en tournée à travers l’Europe avec l’Orchestre français des jeunes, sous la direction de Dennis Russel Davies. Les portes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris s’ouvrent à lui, et il obtient en juin 2016 son prix en Master dans la classe de Philippe Graffin. 

violoniste

L’année d’après, il participe à l’Académie de Villecroze avec un des plus grands violonistes de ces dernières années, Augustin Dumay.

Hector Burgan enrichit sa formation en donnant plusieurs récitals en solo et en musique de chambre : il interprète notamment le Concerto pour violon de Tchaikovsky, accompagné par la Philharmonie Baden-Baden et Pavel Baleff à la baguette. Il redonne ce concert à l’Église Saint Roch de Paris accompagné par l’Ensemble Nouvelles portées, et se produit à la Philharmonie de Berlin, au Konzerthaus, au Staatsoper, au Zermatt Music Festival avec Isabelle Faust, au Festival de la Vézère avec le flûtiste Philippe Bernold, à la Philharmonie de Paris, à l’Opéra d’Alger, au Festival de Saint-Lizier, du Haut Limousin, Musique et Patrimoine, dans l’Auditorium Ravel à St Jean de Luz, à la Salle Pleyel…

Il est régulièrement invité à l’émission de Gaëlle Le Gallic « Générations Jeunes Interprètes » sur France Musique.

Sans oublier sa France natale mais très attiré par le langage et la puissance de la musique germanique, il est accepté à lʼAcadémie de la Staatskapelle de Berlin jusquʼen 2019, sous la direction du Maestro Daniel Barenboim.

Avec son trio avec piano, le trio Harma, ils remportent un premier prix à l’unanimité au Concours international de musique de chambre Antonio Bertolini à Crémone, et un deuxième prix et la bourse Champagne Mailliard au Concours européen de la FNAPEC.

Ils donneront un concert de gala au Teatro Dal Verme à Milan.

Hector Burgan obtient le Prix de l’Académie internationale Maurice Ravel, le Prix Saschko Gawriloff à l’Académie Carl Flesch à Baden-Baden (Allemagne), un deuxième prix au Concours international Léopold Bellan, le Prix spécial au Concours international Marie Cantagrill (France), et il est lauréat du Concours international de Tunbridge Wells (Royaume-Uni).

Gallavardin-Jodilyne

Jodyline Gallavardin

Jodyline Gallavardin est une jeune pianiste curieuse et passionnée.

Elle est diplômée de deux masters du CNSMD de Lyon : celui de piano en 2015 après avoir étudié dans la classe de Marie-Josèphe Jude et Hélène Bouchez puis celui de musique de chambre.

pianiste

A 26 ans, Jodyline a la chance d’être invitée, tant en soliste qu’en musique de chambre, par de nombreux festivals tels que Le Festival de l’Orangerie de Sceaux, Musicalta, Piano à Saint-Ursanne, Les Allées Chantent, Les Moments Musicaux de Chalosse, La Belle Saison, Le Prieuré de Chirens, Piano City in Milano et fait ses débuts sur France Musique au printemps 2018 dans l’émission Génération Jeunes Interprètes animée par Gaëlle le Gallic. Cette même année, Jodyline est également Lauréate de la Fondation SAFRAN.

Sélectionnée pour la programmation Jeunes Talents à Paris, Jodyline joue à plusieurs reprises à l’Hôtel de Soubise, puis à l’Auditorium du Petit Palais. L’Opéra de Lyon l’invite pour un récital – conférence lors du Festival pour l’Humanité autour de la question des libertés de l’artiste soviétique (sujet de son mémoire de recherche). Outre ses concerts en France, tels qu’à la Salle Molière, à l’Auditorium Darius Milhaud, au Goethe Institut, au Théâtre de Vienne, à l’Ermitage-Compostelle, Jodyline se produit sur la scène internationale.

En 2017, elle est choisie par Bösendorfer Italia pour une captation vidéo live d’un récital à Milan sur le modèle 280 Vienne Concert & l’Ambassade de France l’invite pour un concert au Théâtre National d’Achgabat (Turkménistan).

Chambriste passionnée, Jodyline se découvre très tôt la nécessité de jouer avec d’autres musiciens.

Elle a l’occasion de partager la scène avec la violoncelliste Anastasia Kobekina, notamment grâce à la Villa Musica pour un concert retransmis sur la radio allemande SWR2, mais aussi avec le Quatuor Yako, Hector Burgan, Manon Lamaison. En 2013, elle crée avec le violoniste Alexis Rousseau le Duo Arar, premier duo violon-piano reçu en Master de musique de chambre au CNSMD de Lyon dès septembre 2015 dans les classes de Franck Krawczyk & Dana Ciocarlie.

Lauréate de la Fondation Mécénat Musical de la Société Générale, elle participe en 2015 à l’Académie Ravel avec Jean-Claude Pennetier. Elle reçoit alors le Prix Mélomanes Côte Sud et le Prix Palazetto Bru Zane grâce auquel elle se produit à Venise l’année suivante. En 2017, Jodyline retourne à l’académie, cette fois avec Marie-Josèphe Jude, et obtient le Prix du Festival de l’Orangerie de Sceaux. Durant son parcours, elle remporte dans la catégorie Jeunes Talents, le 1er Prix à l’unanimité et le Prix Spécial au Concours National Teresa Llacuna et le 1er Prix au Concours de Montrond-les-Bains.

En 2019, elle remporte le Prix Spécial Bach du jury présidé par Leslie Howard au Nordic Piano Competition.

Formée auprès d’André Chometon puis Hervé Billaut au CRR de Lyon, Jodyline obtient très jeune son DEM à l’unanimité. Après un perfectionnement au CRR de Saint-Maur-des-Fossés et grâce à l’enseignement précieux de Christophe Bukudjian, c’est à l’âge de 17 ans que Jodyline intègre le CNSMD de Lyon. Lors de ses années d’étude, Jodyline a également la chance de bénéficier des conseils de grands artistes et pédagogues dont Romano Pallotini, Jean-François Heisser, Edson Elias, Georges Pludermacher, Denis Pascal, Felix Gottlieb, John Perry…

Admise à l’Accademia Internazionale Incontri Col Maestro di Imola, Jodyline étudie auprès notamment de Piero Rattalino durant l’année 2016 – 2017. Elle rencontre ensuite à l’Académie du Grand Paris la professeure Rena Shereshevskaya et à Arvika (Suède) la professeure Julia Mustonen-Dahlkvist avec qui elle étudie à ce jour.

Schmidt-Clara

Clara Schmidt

Après six ans d’études au Département de Formation pour Jeune Chanteur, créé par Laurence Équilbey au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris (CRR), Clara remporte de nombreux concours…

Mezzo-soprano

2 0 2 0
Second Woman/ Second Witch, Didon et Énée, Purcell, reprise au festival Midsummer (Condette, château d’Hardelot)
Mercédès, Carmen, Bizet, au festival de Tillières (Normandie)
Suor Zelatrice, Badessa, et Maestra delle novice, Suor Angelica, Puccini, Paris
2 0 1 9
Flora Bervoix, La Traviata, Verdi, au festival Più di Voce en Périgord (6 représentations).
Second Woman/ Second Witch, Didon et Énée, Purcell, à Lyon et au festival de Bouche à Oreille du Gers.
Concert Offenbach (airs de La Grande Duchesse de Géroldstein, La Belle Hélène, et La Périchole) au Centre des Arts
d’Enghien-les-bains (reprise en janvier 2020)
Récital au profit d’associations caritatives airs et ensembles d’opéra : Orphée (Gluck), deuxième dame (Die Zauberflöte),
deuxième fille du Rhin (Das Rheingold), Mercédès (Carmen), Dorabella (Così fan tutte), Anita (West Side Story). Paris.
2 0 1 7 – 2 0 1 8
Donna Elvira, Don Giovanni (version pour mezzo) avec l’ensemble Les Muses Galantes au Théâtre Bobino, Paris. Direction
Jean-Marie Puissant.
Mercédès, Carmen, au théâtre La Coupole de Combs-la-Ville (île de France), avec l’ensemble Le Balcon, direction Alphonse
Cemin.
La Gran Sacerdotessa, Aïda, avec La Fabrique-Opéra Val-de-Loire, au Zénith d’Orléans, Direction Clément Joubert.
2 0 1 3 – 2 0 1 6
Marguerite de Vence, rôle parlé et chanté (grands airs issus du répertoire) dans la pièce d’Elisabeth Bouchaud À Contre-Voix,
théâtre lyrique. Mise en scène Nathalie Martinez. Joué trois mois au Théâtre de la Reine Blanche, Scène des Arts et des Sciences,
à Paris.
Isabelle, dans l’opéra-comique d’Albert Grisar Bonsoir, Monsieur Pantalon ! avec l’orchestre Les Frivolités Parisiennes, direction
Nicolas Simon, au Théâtre de l’Européen et à la Fondation Singer-Polignac, à Paris.
Rhoumnia dans la création Dogorians, du compositeur vivant Etienne Perruchon. Fresque pour ensemble de solistes, choeur
d’enfants (la Maîtrise de Paris) et cinq instrumentistes. Joué trois mois au théâtre du Soleil de la Cartoucherie de Vincennes, suivi
des villes d’Annecy et de Valenciennes, diffusion sur France 3 en février 2014.
Martha, rôle parlé et chanté dans Sainte Jeanne des Abattoirs, de Bertolt Brecht (adaptation et m.e.s Irène Favier), mention
spéciale du Prix Jeune Metteur en Scène du Théâtre 13-Seine, joué en île-de-France et en Martinique.
2 0 0 9 – 2 0 1 2
Doublure pour le rôle de Wellgunde (deuxième fille du Rhin) de la production Ring Saga (réduction de la Tétralogie de Wagner
parGraham Vick et Jonathan Dove en 1990). Scène Nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction Peter Rundel.
Artiste de l’octuor vocal dans le Rake’s Progress de Stravinsky au Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet et sur la Scène Nationale de
Saint-Quentin-en-Yvelines avec l’orchestre des lauréats du CNSMDP, direction Franck Ollu

Verdier-Justine

Justine Verdier

Justine Verdier a débuté l’étude du piano à l’âge de 4 ans à l’Institut Musical de Paris avec Michel Denis. Elle a ensuite travaillé avec la pianiste Gabriella Torma et le pianiste-compositeur Yves Henry.

Elle a ensuite intégré l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Mme Victoria Melki ; elle y obtient en 2002 le Diplôme Supérieur d’Exécution.

pianiste

Elle est ensuite partie étudier au Mozarteum de Salzbourg avec le Prof. Karl-Heinz Kämmerling puis à partir de 2007 avec le Prof. Pavel Gililov. En 2008 elle y a obtenu son Bachelor avec les félicitations du jury, puis en 2012 elle a terminé ses études de Master »with honors» à l’unanimité du jury.

Justine a également travaillé en master-classes notamment avec les pianistes Milosz Magin, Jean-Marc Luisada , Dominique Merlet, François-René Duchable, Abdel Rahman el Bacha, Janusz Olejniczak et Galina Egyazarova. En 2005, Jean-Marc Luisada l’a choisie pour participer au projet “The Super Piano Lesson” , master-classe consacrée à Chopin retransmise par la télévision japonaise NHK.

A 9 ans elle reçoit le titre de Lauréate de la Fondation Cziffra dont elle est encore à ce jour la plus jeune récipiendaire. Après avoir remporté plusieurs concours nationaux en France, elle aété lauréate de plusieurs concours internationaux parmi lesquels :

– 1997 : Lauréate du concours UFAM

– 1999 : 1er prix du Concours Claude Kahn,

– 2000 : « First Prize with Honors » de la « Sonatina and Sonata International Youth Piano

Competition » organisé « Fryderyk Chopin Society of Texas » à Corpus Christi (USA).

– 2003 : 2ème Prix « Jeune Concertistes » du Concours Flame ; 2ème Prix « Concertiste » du

Concours International Milosz Magin.

– 2005 : lauréate du concours “Live Music Now “de la Fondation Menuhin à Salzbourg.

– 2007 : 3ème prix des bourses de la Fondation Hildegard Maschmann à Vienne ( Autriche)

– 2009 : 3ème Prix au Concours International Rotary-Rotaract Ramon Llull à Palma de Mallorca.

– 2011 : Prix Bärenreiter du Xème concours international Mozart de Salzbourg

Après avoir donné son premier concert à l’âge de 10 ans en interprétant le Concerto KV449 de Mozart accompagnée par des solistes de l’Orchestre National de France, elle se produit depuis lors dans de nombreux concerts et festivals, entre autres:

– 1996 : Festivals « Musique au Palais » à la Grande Motte et « Jeune Solistes Européens en Corse» à Ajaccio, Fêtes Romantiques de Nohant

– 1997 : « Musique en Polynésie Française » à Tahiti

– 1999 : Rencontres Internationales Fréderic Chopin à Nohant

– 2001 : Festival « Aukso » à Wigry (Pologne), Festival Chopin à Gaming (Autriche)

– 2002 : Participation à l’ «International Festival « Kyiv Summer Music Evenings »» (concerto n°2 de Chopin avec l’Orchestre Symphonique d’Etat de l’Ukraine)

– 2003 : Festival des Palais de Saint Petersbourg, Festival « Holland Music Session »

– 2005: Festival « Jeunes Talents » à Loudun

– 2011 : Festival « Noches del Patio » à Ayamonte (Espagne)

Concerts et récitals à Paris, Lyon, Lille, Loudun, Cannes, Nancy, Vichy, Val-Thorens (France), Bonn, Darmstadt, Francfort, Hanovre, Hambourg (Allemagne), Vienne, Salzbourg (Autriche), Madrid, Huelva, Séville, Bilbao, Jerez, Barcelone, Minorque(Espagne), Belgrade (Serbie), Prague (République Tchèque), Corpus Christi, Carnegie Hall de New York (USA)…

Elle a enregistré en 2003 son premier CD avec le 2ème concerto de Milosz Magin pour le label Acte Préalable.

A côté de ses activités en tant que soliste, Justine a joué avec de nombreux collègues instrumentistes en formation de musique de chambre (duo, trios) et a travallé en tant qu’accompagnatrice:

Stages d’été AAMA à Salzbourg (2006 et 2007) et FAVA en France (2008 et 2009): pianiste accompagnatrice et coach pour chanteurs.

Teatro Maestranza de Séville: collabore comme chef de chant pour les chœurs et accompagnatrice des productions d’opéra.

Saison 2015/2016 : de retour en France, Justine concilie ses activités de soliste avec l’enseignement du piano et l’accompagnement d’instrumentistes et de chanteurs lyriques lors de concerts.

Elle a collaboré et partagé la scène entre autres avec des artistes lyriques de la taille de Ainhoa Arteta, Juan Pons, Luca Lombardo et Carlos Chausson.

En 2015, elle collabore également avec l’ensemble Musicatreize dans leur production/création de la Digitale, cantate policière composée par le compositeur colombien Juan Pablo Carreño.

Depuis 2016, Justine s’essaye également à la composition (pièces pour piano, chansons, musique sacrée). Elle a récemment créé à Paris l’opéra Gradiva dont elle est co-auteure et co-librettiste avec Carlos Llabrés.